www.trantiendiet.com

Regarder les vidéos associées

Photo du Chef Caroline LAURENT
Vous êtes nombreux à me demander des recettes, aussi j'ai demandé à Caroline LAURENT, un grand Chef, très créative, de vous créer des recettes.
Découvrez les en cliquant ici.

La supplémentation en compléments nutritionnels

Lors de tout régime à basses calories et à très basses calories, il y a une carence d’apport en certains micronutriments essentiels.

La supplémentation en compléments nutritionnels est indispensable et concerne les éléments suivants :

1. Les vitamines et antioxydants

L’amaigrissement, consécutif à une perte de graisse ou de muscle, entraîne toujours une augmentation de la production de substances oxydantes. C’est la conséquence de tout catabolisme cellulaire.

Dans le même temps, l’apport alimentaire est obligatoirement réduit : il est donc indispensable de supplémenter le régime en multivitamines qui doivent contenir essentiellement :
-  des antioxydants majeurs (vitamine C, vitamine E, Bétacarotène, Sélénium, Zinc Polyphénols).
-  Toutes les vitamines du groupe B. Ces dernières peuvent être prises par voie orale. Leur injection par voie intramusculaire n’est pas justifiée dans le cadre d’un régime.

2. Les minéraux

Tout amaigrissement s’accompagne d’une perte d’eau, ce qui entraîne une fuite des minéraux dans les urines.

Il est par conséquent indispensable d’apporter ces sels minéraux.

- Le potassium

C’est le principal cation (ion négatif) intracellulaire : le potassium intervient dans les échanges entre les cellules. Son rôle est fondamental dans la contraction musculaire et la conduction de l’influx nerveux.

Les besoins quotidiens en potassium sont entre 4.5 et 5 grammes.

Les meilleures sources alimentaires en potassium sont les suivants :

 

Aliments
Potassium
   
Haricots blancs, cuits – 250 ml (1 tasse)
1 189 mg
Pomme de terre avec la peau, cuite au four – 1 moyenne (175g)
1 081 mg
Haricots de soya ou de lima, cuits - 250 ml (1 tasse) 955
970 mg
Haricots : Pinto, rouges, « navy », lentilles et pois cassés,

658 – 746 mg
250 ml (1 tasse)

Feuilles de betteraves, bouillies – 125 ml (1/2 tasse)
655 mg
Palourdes, en conserve – 100 g (13 moyennes)
628 mg
Pomme de terre sans la peau, cuite au four – 1 moyenne (155g)
610 mg
Tomates en purée, en conserve – 125 ml (1/2 tasse)
580 mg
Filet de flétan, cuit au four ou grillé – 100 g
573 mg
Thon à nageoires jaunes (albacore), cuit au four 100 g
569 mg
Morue de l’atlantique, en conserve ou grillée – 100 g 451
524 mg
Sébaste du Pacifique, cuit au four – 100 g
520 mg
Courges d’hiver, cuites – 125 ml (1/2 tasse)
448 mg
Epinards, bouillis – 125 ml (1/2 tasse)
443 mg
Yogourt nature, 0 % à 4 % MG – 175 ml (3/4 tasse)
434 mg
Artichaut, bouilli – 1 moyen (125 g)
425 mg
Banane – 1 moyenne (120 g)
422 mg
Saumon, cuit ou en conserve – 10 g 300
400 mg
Aiglefin, cuit au four – 100g
399 mg
Banane plantain, cuite – 125 ml (1/2 tasse)
378 mg

Beaucoup de ces aliments ne sont plus autorisés dans le cadre de la première phase du régime : il faut supplémenter par un apport de sel de potassium.

Certains auteurs préconisent jusqu’à 3 à 6 grammes de sel de potassium par jour dans le cadre des régimes à très basses calories. Ils estiment qu’il n’y a aucun risque d’hyperkaliémie en dehors de certaines situations pathologiques (insuffisance rénale) ou médicamenteuse (diurétiques, épargneurs du potassium, médicaments antihypertenseurs de la famille des I.E.C. ou inhibiteur de l’enzyme de conversion).

Dans le cadre de mon régime, moins restrictif, je préconise un apport d’un gramme de sel de potassium environ par jour. Cet apport prudent ne pose aucun problème. En cas de doute sur l’interaction possible avec d’éventuels médicaments contre l’hypertension artérielle, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.

-  Le magnésium

Les études montrent que les ¾ de la population sont carencés en magnésium même sans faire de régime.

La carence en magnésium favorise la carence en potassium et en calcium, par conséquent, dans le cadre d’un régime amaigrissant l’apport de magnésium est plus que justifié et ne présent aucun danger.

- Le sodium

Contrairement à l’alimentation habituelle le régime protéiné est carencé en sel :
-  parce qu’on a réduit ou supprimé provisoirement certains aliments qui contiennent du sel (pain, fromage, charcuterie,…)
-  parce qu’on perd beaucoup d’eau, donc du sel.

Il est recommandé de bien saler ses aliments, notamment les légumes autorisés.

Les personnes qui font de l’hypertension artérielle doivent être prudents et ne saler que modérément leurs aliments.

-  Le calcium

Tout amaigrissement favorise une fuite de calcium dans les urines, et le régime protéiné apporte très peu de calcium.

N’oubliez pas que les laitages sont déconseillés en première phase : ils contiennent un sucre appelé lactose.

Il est recommandé d’apporter un supplément de calcium.

3. Les acides gras essentiels.

Les acides gras essentiels sont indispensables pour la santé : ils sont en carence dans tous les régimes amaigrissants, pas seulement dans les régimes protéinés. Il est indispensable d’apporter d’une manière équilibrée tous les acides gras mono ou poly insaturés.

Les oméga 6 pouvant être apportés sous la forme d’huile d’olive, par exemple. Cela peut être fait sous la forme de capsule.